Imam Khamenei (H)

Imam Khamenei (H) » Sourate2-Versets1-21,+FR (Imam Khamenei-1983)( - 6.92 MB)
» La Religion et la Vie ne font qu'un.flv( - 5.94 MB)
» Idéalisme et réalisme.flv( - 10.21 MB)
» Amitié avec le monde entier.flv( - 16.11 MB)
» Compatibilité entre l'Islam et la vie.flv( - 14.98 MB)
» Progrès et indépendance.flv( - 8.45 MB)
» Les prétendus droits de l'homme.flv( - 21.28 MB)
» Mensonges nucléaires.flv( - 14.86 MB)
» Origines d'hostilité envers la République Islamique.flv( - 14.89 MB)
» Insoumission devant l'illogisme.flv( - 3.85 MB)
» Soumission devant l'arrogance.flv( - 11.53 MB)
» Unité de la communauté.flv( - 15.98 MB)

La lettre de l’Imam Khamenei (H),

Aux jeunes d’Europe et d’Amérique du Nord

 

Grâce au nom de Dieu, Clément et Miséricordieux

Les événements récents survenus en France ainsi que d’autres faits similaires dans certains pays occidentaux m’ont convaincu de vous écrire ce message. J’ai choisi de m’adresser à vous directement non pas par une volonté délibérée d’ignorer vos parents, mais parce que le futur de vos pays est entre vos mains, et que la quête et recherche de la vérité anime davantage vos cœurs. De même, je ne cherche pas ici à m’adresser aux responsables politiques car je pense qu’ils ont, de façon consciente, séparés les chemins de la politique de ceux de l’honnêteté et de la franchise.

 

Le sujet que je souhaite aborder ici avec vous est l’islam, et plus spécifiquement le visage qui vous en est présenté. Depuis deux décennies, c’est-à-dire peu après l’effondrement de l’Union soviétique, tout a été fait pour présenter cette religion comme un ennemi qu’il faudrait craindre. L’attisement des sentiments de peur et de haine et leur utilisation dans des buts peu louables ont malheureusement un long passif dans l’histoire politique de l’Occident. Il n’est pas question ici d’évoquer les phobies diverses qui ont pu être véhiculées au sein des nations occidentales. En parcourant rapidement les études historiques actuelles, vous pouvez vous-mêmes vous rendre compte que les recherches historiographiques récentes effectuent une critique conséquente du rôle des Etats occidentaux dans la falsification de l’image des autres nations et cultures. L’histoire de l’Europe et des Etats-Unis est marquée par la honte de la période de l’esclavage puis celle de la colonisation, ainsi que par tout un ensemble d’oppressions et d’injustices commises vis-à-vis des personnes de couleur ou de croyances différentes. Vos chercheurs et vos historiens ont consacré de nombreuses études critiques aux effusions de sang commises au nom de la religion lors des dissensions entre catholiques et protestants, ou encore au nom de la nation ou de l’ethnie durant les Première et Seconde Guerres mondiales.

 

Le fait de reconnaître de tels faits mérite en soi d’être loué. Je ne souhaite cependant pas ici dresser un inventaire de cette longue liste d’événements regrettables, mais plutôt vous inviter à poser à vos intellectuels la question suivante : pourquoi, en Occident, la conscience collective se réveille toujours avec plusieurs décennies, si ce n’est plusieurs siècles de retard ? Pourquoi l’examen de cette conscience collective doit-il être exclusivement tourné vers des réalités appartenant à un passé lointain, et passer sous silence les questions actuelles ? Pourquoi cherche-t-on à empêcher la formation d’une réflexion générale au sujet d’une question aussi importante que celle de la façon d’aborder et de traiter la culture et la pensée musulmanes ?

 

Vous savez bien que l’humiliation et le fait de susciter des sentiments de haine et de peur vis-à-vis de « l’autre » constituent le terreau commun à l’ensemble des entreprises de domination fondées sur l’oppression. Je souhaite maintenant que vous vous demandiez pourquoi cette fois-ci, la vieille politique de fomentation de la peur et de la haine a pris l’islam et les musulmans comme objectif, et ce avec une intensité sans précédent. Pourquoi dans le monde actuel, le système du pouvoir souhaite-t-il reléguer la pensée islamique à la marge et la confiner à un rôle passif ? L’islam comprendrait-il des pensées et valeurs qui viendraient contrarier les ambitions des grandes puissances ? Quels intérêts dessert la diffusion de représentations erronées au sujet de l’islam ? Mon premier souhait est donc que vous vous interrogiez au sujet des éléments motivant une telle diabolisation massive de l’islam. 

 

Mon second souhait est qu’en réaction aux nombreux a priori et jugements négatifs, vous essayez de mieux connaître cette religion, et ce de façon directe et sans intermédiaire. Une logique saine implique au moins que vous sachiez ce qu’est exactement cette réalité que l’on cherche à vous faire fuir et que l’on vous présente sous un jour menaçant. Je ne vous invite pas forcément à accepter la façon dont j’envisage l’islam ou telle conception particulière à son sujet, mais je vous incite à refuser que cette réalité dynamique et influente du monde actuel vous soit présentée au travers du filtre de desseins politiques peu louables. Ne permettez pas que les terroristes souvent issus de ces mêmes pouvoirs qui prétendent les dénoncer vous soient présentés comme étant les représentants de l’islam. Essayez de connaître l’islam à travers ses sources authentiques et de première main, à travers le Coran et la vie de son Prophète. La question mérite d’être posée : avez-vous déjà consulté directement le livre sacré des musulmans ? Avez-vous étudié les enseignements humains et moraux dispensés par le Prophète de l’islam ? Avez-vous déjà pris connaissance du message de l’islam à travers une source autre que celle des médias ? Vous êtes-vous déjà demandé sur quelle base et selon quelles valeurs ce même islam que l’on diabolise a pu être à la source de l’une des plus grandes civilisations du monde, et constituer le berceau des plus grands penseurs, et ce pendant de nombreux siècles ?

 

Je vous demande de ne pas permettre que les portraits dénigrants que l’on peut faire de cette grande religion dressent des barrières psychologiques entre cette réalité et vous, vous privant ainsi toute possibilité de jugement impartial. Dans un monde où les moyens de communication ont brisé les barrières géographiques, ne permettez pas que l’on enserre votre esprit dans des limites construites de toutes pièces. Bien que personne ne puisse à lui seul combler le fossé créé entre ces a priori et la réalité, chacun d’entre vous peut, en s’efforçant personnellement de distinguer le vrai du faux, contribuer à créer des ponts fondés sur une pensée juste et libre ; ce sont ces ponts qui contribuent à réduire de tels fossés. Malgré les difficultés inhérentes à un tel défi, cet effort de pensée peut contribuer à faire naître de nouvelles interrogations dans vos esprits ayant soifs de vérité. Et vos efforts en vue d’obtenir une réponse à ces questions constituent en soi une occasion pour découvrir de nouvelles vérités. Par conséquent, ne laissez pas passer cette occasion de parvenir à une compréhension plus juste et exempte de préjugés de l’islam. Ainsi, peut-être, grâce à votre sens de la responsabilité vis-à-vis de ce qui est vrai et juste, les futures générations pourront se pencher sur cette période d’interactions de l’Occident avec l’islam avec une conscience plus apaisée qu’auparavant.

 

Seyyed Ali Khamenei
21 janvier 2015

 


La seconde lettre de l’Imam Khamenei (H),

Aux jeunes d’Occident

 

Grâce au nom de Dieu, Clément et Miséricordieux

À tous les jeunes citoyens des pays occidentaux !

Les événements amers que le terrorisme aveugle a provoqués en France m’ont poussé à parler encore une fois à vous, les jeunes. Personnellement, je trouve déplorable que ce soit de tels événements qui donnent lieu à des échanges de paroles entre nous, mais la vérité est que si de telles questions douloureuses ne préparent pas le terrain à la recherche de solutions et à des échanges d’idées, les dommages en seront redoublés. La peine de tout être humain est attristante pour ses frères. Des scènes comme celle d’un enfant qui perd la vie devant les yeux de ses parents, d’une mère qui voit la joie de sa famille se transformer en deuil, d’un mari qui porte le corps agonisant de son épouse espérant vainement quelques secours ou d’un spectateur qui ne sait pas qu’il est en train de passer les derniers moments de sa vie, ne sont pas des scènes qui ne provoquent pas d’émotions et de sentiments humains. Tous ceux qui possèdent un minimum de compassion et d’humanité, sont émus et attristés de voir ces scènes que ce soit en France, en Palestine, en Irak, au Liban ou en Syrie. Certes, un milliard et demi de musulmans partagent ce sentiment et éprouvent un sentiment de répugnance et d’aversion à l’égard des responsables et des auteurs de ces crimes. Mais maintenant, la question est que si les peines d’aujourd’hui n’aboutissent pas à construire un avenir meilleur et plus rassurant, elles se réduiront à de simples souvenirs amers et inutiles. Je suis persuadé que seuls vous, les jeunes, avez la capacité de tirer des leçons des événements désagréables de ces derniers jours, afin de trouver de nouvelles voies pour construire l’avenir, et d’empêcher les déviations qui ont conduit l’Occident à sa situation actuelle. 

 

Il est vrai qu’aujourd’hui, le terrorisme est un mal commun dont nous souffrons comme vous, mais il faut pourtant que vous sachiez que l’insécurité et le stress que vous avez expérimentés lors de ces récents événements, comportent deux différences essentielles avec les peines qu’ont endurées les peuples d’Irak, du Yémen, de Syrie et d’Afghanistan, pendant des années consécutives. La première différence est que le monde de l’Islam a été victime de la terreur et de la cruauté dans une plus large mesure, de manière plus intense et pendant une durée plus longue, et deuxièmement, que ces cruautés sont soutenues de manière efficace et par différents moyens, par certaines superpuissances du monde. Aujourd’hui, plus personne n’ignore le rôle des États-Unis dans la formation, le renforcement et l’armement d’Al-Qaïda, des Talibans et de leurs successeurs néfastes. À côté de ce soutien direct, les protecteurs révélés et bien connus du terrorisme takfiri, sont constamment sur la liste des alliés de l’Occident et ce en dépit de leurs régimes politiques les plus arriérés qui répriment cruellement les idées les plus avancées et les plus éclairées des démocraties dynamiques dans la région. L’attitude contradictoire de l’Occident par rapport à l’Éveil islamique au sein du monde de l’Islam, est un exemple significatif des contradictions qui existent dans les politiques occidentales.

 

Un autre exemple de ces contradictions est leur soutien inconditionnel au terrorisme gouvernemental d’Israël. Cela fait maintenant plus de soixante ans que le peuple opprimé de Palestine subit le pire genre de terrorisme. Si c’est seulement depuis quelques jours que les Européens se sont réfugiés dans leur maison et évitent de fréquenter les lieux publics, depuis des dizaines d’années, les familles palestiniennes sont en danger, même dans leur propre maison, face à la machines de massacres et de destructions du régime sioniste. Actuellement, quelle cruauté est comparable en férocité, à la construction des colonies du régime sioniste ? Sans être jamais réprimandé de façon sérieuse et efficace, par ses alliés fortement influents, ou par les institutions internationales apparemment indépendantes, ce régime continue à détruire les maisons des Palestiniens, leurs champs et leurs vergers, sans leur permettre de rassembler leurs meubles ou de faire leur récolte, et tout cela, devant les yeux effrayés et pleins de larmes des femmes et des enfants qui sont témoins de la persécution et des atteintes aux membres de leur famille, et dans certains cas, de leur incarcération dans les prisons les plus effrayantes du monde. Connaissez-vous, dans le monde d’aujourd’hui, une férocité pareille à celle-ci du point de vue de son étendue, de son intensité et de sa durée ? Tirer sur une femme au milieu de la rue, pour la seule raison qu’elle s’est opposée à un soldat armé jusqu’aux dents, si ce n’est pas du terrorisme, alors de quoi s’agit-il ? Cette barbarie ne doit-elle pas être appelée « extrémisme » pour la seule raison qu’elle est commise par la force militaire d’un gouvernement usurpateur ? Ou peut-être que ces images diffusées fréquemment à la télé depuis soixante ans, n’arrivent-elles plus à préoccuper nos consciences! 

 

Les expéditions militaires contre le monde de l’Islam ces dernières années, qui ont laissé d’innombrables victimes, sont un autre exemple de la logique contradictoire de l’Occident ! Les pays agressés, en plus des pertes de leurs citoyens, ont perdu leurs infrastructures économiques et industrielles, et leur mouvement vers le progrès et le développement s’est arrêté ou a été ralenti, et dans certains cas, ils ont subi un retard de dizaines d’années. Cependant, on leur demande avec aplomb, de ne pas se considérer comme des opprimés. Comment est-ce qu’on peut ruiner un pays et anéantir ses villes et ses villages, et ensuite, demander aux gens de ne pas se considérer comme opprimés ! Au lieu d’inviter à ignorer ou à oublier ces catastrophes, ne serait-il pas mieux de présenter franchement des excuses ? Pendant toutes ces années, les peines dont souffre le monde de l’Islam à cause de l’hypocrisie et de la dissimulation des agresseurs, ne sont pas moindres que celles que ces dommages matériels lui ont infligées. 

 

Chers jeunes ! J’espère que vous changerez à présent ou dans l’avenir cette mentalité imprégnée d’hypocrisie, dont l’art consiste à la dissimulation des objectifs lointains et à l’embellissement de buts sournois. À mon avis, la première étape pour la restauration de la sécurité et de la paix, est la réforme de cette mentalité belliqueuse. Tant que des critères contradictoires règneront dans la politique occidentale, tant que le terrorisme sera divisé, aux vues de ses puissants protecteurs, en bon et mauvais terrorisme, et que les intérêts des gouvernements prélaveront sur les valeurs humaines et morales, il ne faudra pas chercher ailleurs les racines de cette cruauté. 

 

Malheureusement, au fil des années, ces racines se sont enfoncées dans les profondeurs des politiques culturelles de l’Occident, constituant ainsi une forme d’invasion douce et cachée. Beaucoup de pays dans le monde, sont fiers de leur culture nationale, des cultures qui en se développant et en étant la source d’autres cultures, ont nourri les communautés humaines pendant des siècles. Le monde de l’Islam n’est pas exclu de cette règle, mais à l’époque contemporaine, le monde occidental, en exploitant ses moyens avancés, insiste sur l’identification et l’assimilation des cultures. Je qualifie de cruauté cachée et très nocive, l’imposition de la culture occidentale aux autres nations, l’humiliation des cultures indépendantes et riches, et l’offense à leurs caractéristiques les plus vénérées, alors que la culture qui cherche à les remplacer n’en a aucunement la capacité. À titre d’exemple, la « violence » et « la débauche morale » qui sont malheureusement, devenues des éléments principaux de la culture occidentale, sont devenues inadmissibles dans cette même société. Maintenant la question est de savoir quelle est notre faute si nous ne voulons pas de cette culture belliqueuse, vulgaire et superficielle ? Est-ce que nous sommes coupables si nous essayons de barrer ce torrent destructif qui, sous des représentations artistiques, tente d’emporter nos jeunes ? Je ne nie pas évidemment l’importance et la valeur des liens interculturels. Ces liens, quand ils ont été créés dans des conditions normales et de respect pour la société ciblée, ont donné lieu à des progrès, à l’épanouissement et à l’enrichissement. Par contre, des liens hétérogènes et imposés, sont voués à l’échec et sont nocifs. Avec beaucoup de regrets, je dois dire que ces groupes lâches comme celui de Daech, sont les enfants de ces liens avortés avec des cultures importées de l’extérieur. Si le problème était vraiment de nature religieuse, de tels phénomènes auraient dû également exister à l’époque du colonialisme, alors que l’Histoire dit le contraire. Les documents historiques fiables montrent clairement comment la relation entre le colonialisme et une idéologie extrémiste et rejetée, et cela au sein d’une tribu primitive, a semé le grain de l’extrémisme dans la région. Sinon, comment est-il possible que d’une des plus morales et des plus humanitaires écoles de pensée du monde qui, dans son Texte fondamental, considère l’assassinat d’un être comme l’assassinat de toute l’humanité, naisse une ordure comme Daech.

 

D’autre part, il faut se demander pourquoi des gens qui sont nés en Europe et qui ont été instruits dans ce milieu idéologiques et moral, adhèrent à de tels groupes ? Peut-on croire que des individus, sous l’influence d’un ou deux voyages dans les zones de combat, deviennent tout à coup des extrémistes qui ouvrent le feu sur leurs concitoyens ? Il ne faut absolument pas oublier l’impact d’une vie menée dans une atmosphère culturelle malsaine et dans un milieu pervers, propice à engendrer la cruauté. Il faut faire une analyse complète qui mette à découvert les impuretés visibles et invisibles de la société. Il est possible que la rancune profonde qui, au cours de ces années d’épanouissement industriel et économique, s’est installée dans le cœur de certaines couches des sociétés occidentales, à cause des inégalités et éventuellement des discriminations légales et structurelles, ait formé certains complexes qui de temps à autre, se manifestent de cette manière maladive.

 

En tout cas, c’est vous qui devez découvrir les réalités de votre société, les problèmes et les rancunes, afin de les éliminer. Il faut rectifier les écarts au lieu de les approfondir. La grande erreur, dans les luttes contre le terrorisme, est qu’il s’agit de réactions hâtives qui aggravent les écarts existants. Tout acte émotionnel et hâtif qui isolerait, effraierait ou angoisserait la communauté musulmane d’Europe et d’Amérique qui compte des millions de gens actifs et engagés, et qui les priverait encore plus que par le passé de leur droits naturels en les écartant de la scène sociale, non seulement ne résoudrait en rien le problème, mais approfondirait les écarts. Des décisions prises à la légère et réactionnelles, surtout quand elles prennent une allure légale, n’auront d’autre résultat que d’ouvrir la voie à de prochaines crises, avec l’augmentation du nombre des blocs dans le monde. 

 

Selon les informations que j’ai reçues, dans certains pays européens, on a établi des règlements qui forcent les citoyens à espionner les musulmans. Cette attitude est oppressive et tout le monde sait qu’une attitude oppressive, qu’on le veuille ou non, est réversible. D’ailleurs, les musulmans ne méritent pas ce genre d’ingratitude. Depuis des siècles, le monde occidental connaît bien les musulmans. Depuis le jour où les Occidentaux ont été accueillis sur les territoires de l’Islam et ont placé leurs espoirs dans la générosité de leurs hôtes, et le jour où ils ont accueilli les musulmans et ont bénéficié de leur activités et de leurs idées, ils n’ont rien vu d’autre que de la gentillesse et de l’endurance. Je vous sollicite donc, chers jeunes, de bâtir les fondements d’une relation appropriée et juste avec le monde de l’Islam, sur la base d’une connaissance correcte, d’une analyse profonde et d’une leçon des expériences désagréables. Dans ce cas, vous verrez dans un avenir proche, que le monument que vous avez bâti sur une telle fondation, procurera une ambiance pleine de confiance et de sûreté à ses architectes, leur offrira la chaleur de la sécurité et de la paix, et leur ouvrira des perspectives prometteuses pour un avenir brillant dans le monde entier.

 

Sayed Ali Khamenei
29 novembre 2015

 


Le Message de l’Imam Khamenei (H),

Aux pèlerins de la Mecque

 

Grâce au nom de Dieu, Clément et Miséricordieux

Louange à Allah, Seigneur des Deux Mondes, et Ses salutations à notre prophète Mohammad, ses Descendants purs, ses compagnons authentiques et ceux qui les suivent dûment jusqu’au Dernier Jour.

Chers frères et sœurs musulmans, partout dans le monde !

 

L’époque du Hadj est pour les Musulmans, une époque de fierté et de gloire aux yeux des créatures, de luminosité des cœurs, d’invocations et d’humilité devant le Créateur. Le Hadj est à la fois une obligation spirituelle, terrestre, divine et humaine. L’ordre divin : « Invoquez Dieu comme vous invoquez vos pères et plus ardemment encore » et « invoquez Dieu pendant un nombre de jours déterminés », d’une part, et d’autre part, la déclaration divine : « [la Mosquée sacrée] que Nous avons établie pour les gens : aussi bien les résident que ceux de passage », prouvent ses dimensions infinies et uniques.

 

Lors de l’accomplissement de cette obligation unique en son genre, la sécurité temporelle et spatiale comme un signe évident et une étoile brillante, fait goûter au pèlerin la douceur de la sécurité pendant un nombre de jours déterminés, apaise les cœurs et le libère des barrières d’insécurité engendrées par les oppresseurs despotiques qui ont sans cesse menacé l’humanité.

 

Le Hadj Abrahamique que l’Islam a offert aux musulmans, est le symbole de la dignité, de la spiritualité, de l’unité et de la gloire, et montre aux malveillants et aux ennemis, la grandeur de l’Ummah islamique et son appui sur l’infinie puissance divine, mettant ainsi clairement à jour la distance qui sépare l’Ummah islamique du bourbier de corruption, d’orgueil et d’aliénation que les oppresseurs et les orgueilleux dans le monde, imposent aux communautés humaines.

 

Le Hadj islamique et monothéiste est la manifestation du verset « ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux » (4) , et le lieu du rejet des mécréants et de la bienveillance envers les croyants. Ceux qui ont réduit le Hadj à un simple voyage religieux et touristique, et qui cachent leur animosité et leur ressentiment envers la nation fidèle et révolutionnaire d’Iran qu’ils accusent de « politiser le Hadj », sont en fait de médiocres petits diables qui ont peur que les volontés du Grand Satan – à savoir les États-Unis, soient mises en danger. Les autorités saoudiennes qui ont fermé cette année, le sentier de Dieu et de la Mosquée sacrée bien aimée, aux fervents et fidèles pèlerins iraniens, sont en fait, des égarés infâmes qui pensent que la préservation de leur trône et de leur pouvoir despotique passe par la défense des arrogants mondiaux et l’alliance avec le sionisme et les États-Unis, et tentent de satisfaire leurs exigences sans reculer devant aucune trahison.

 

Près d’un an s’est écoulé depuis la catastrophe de Mina où des milliers de pèlerins innocents ont perdu la vie, le jour de l’Eid, dans l’habit de l’Ihram et assoiffés sous un soleil de plomb. Peu de temps auparavant, certains avaient perdu la vie alors qu’ils accomplissaient les rituels de la prière et les circumambulations dans l’enceinte de la Mosquée Sacrée. Les autorités saoudiennes sont responsables de ces deux catastrophes. C’est un fait unanimement reconnu par les gens présents, les témoins et les spécialistes techniques. Certains spécialistes ont même parlé de préméditation. Les tergiversations et les négligences dans le secours aux victimes qui récitaient les invocations et les versets divins en cette journée de fête, sont incontestables et irréfutables. Les agents saoudiens les ont entassés dans des conteneurs fermés à côtés des cadavres, au lieu de les secourir, de les soigner ou même de fournir de l’eau à ces pèlerins assoiffés qui ont péri en martyrs. Des milliers de familles dans différents pays, ont perdu leurs proches, et leur nation ont été endeuillée. Environ 500 pèlerins de la République islamique, étaient au nombre des martyrs dont les familles sont toujours en deuil et dont la nation est triste et en colère.

 

Les dirigeants saoudiens, au lieu de présenter des excuses et des regrets, et d’assurer la poursuite juridique des responsables de cette tragédie, ont rejeté honteusement et sans vergogne, l’idée de la formation d’un comité international islamique pour une enquête sur les faits. Au lieu d’être au banc des accusés, ils ont accusé et dévoilé, avec une extrême méchanceté et infamie, leur animosité de longue date contre la République islamique et tout drapeau islamique hissé contre la mécréance et l’arrogance mondiale. Leurs moyens de propagande – y compris les politiciens dont l’attitude envers les sionistes et les États-Unis est une honte pour le monde de l’Islam, les muftis corrompus et malhonnêtes qui délivrent des fatwas contraires au Coran et à la Sunna, et leurs médias mercenaires dont la conscience professionnelles ne les empêche pas de mentir -, font de vains efforts pour imputer à la République islamique, la responsabilité de l’interdiction du Pèlerinage aux pèlerins iraniens, cette année. Ces dirigeants malveillants qui en formant et en équipant les groupes de malfaiteurs takfiris, ont soumis le monde de l’Islam à des guerres intérieures et aux massacres des innocents, et ont mis à feu et à sang le Yémen, l’Irak, le Levant, la Lybie et d’autres pays, ces manipulateurs politiques mécréants qui ont tendu la main au régime des occupants sionistes en fermant les yeux sur les peines et le chagrin des Palestiniens, et ont étendu leur oppression et leur trahison jusqu’aux villes et villages du Bahreïn, ces gouverneurs impies et malfaisants qui ont provoqué la tragédie de Mina et qui sous le titre de « serviteurs des deux Mosquées Sacrées », ont commis le sacrilège de perturber la sécurité des Lieux sacrés et divins, massacré les invités d’Allah, le Miséricordieux, le jour de l’Eid à Mina, et avant cela, dans l’enceinte de la Mosquée Sacrée, appellent maintenant à ne pas « politiser le Hadj » et accusent les autres des grands péchés qu’ils ont eux-mêmes commis ou provoqués.

 

Ces gens-là sont l’exacte manifestation des versets du Saint Coran qui disent : « Dès qu’il tourne le dos, il parcourt la terre pour y semer le désordre et saccager culture et bétail. Et Dieu n’aime pas le désordre. Et quand on lui dit : « Redoute Dieu », un orgueil criminel s’empare de lui, certes, l’Enfer lui suffira, et quelle mauvaise demeure ! » (5) . Cette année, selon les rapports que nous avons eus, en plus de l’interdiction d’entrer aux pèlerins iraniens et d’autres nations, ils effectuent des contrôles illégitimes sur les pèlerins d’autres pays, à l’aide des services de renseignements américains et sionistes, privant ainsi de cette sécurité que méritent tous les pèlerins de la Maison sacrée de Dieu.

 

Le monde de l’Islam, tant au niveau des gouvernements que des nations islamiques, doit connaître le visage réel des dirigeants saoudiens et leur nature infâme, impie, dépendante de l’arrogance et matérialiste. Ces gens-là doivent répondre des crimes qu’ils commettent partout dans le monde de l’Islam. Compte tenu de leur attitude envers les invités de Dieu, nous devons prendre une décision importante pour la gestion des deux Mosquées sacrées et du Pèlerinage. Toute négligence dans l’accomplissement de cette responsabilité, occasionnera des problèmes encore plus graves dans l’avenir, pour l’Ummah Islamique.

 

Chers frères et sœurs ! Cette année, les pèlerins enthousiastes et croyants iraniens sont absents des rituels du Hadj mais sont de tout cœur, à côté des pèlerins de toutes les régions du monde, sont inquiets pour leur santé, et prient pour que cette lignée maléfique des mécréants ne puisse pas porter atteinte aux pèlerins. Pensez à vos frères et sœurs iraniens dans vos prières, vos rituels et vos invocations, et priez pour la disparition des obstacles qui gênent les communautés islamiques, et pour la fin du contrôle des arrogants, des sionistes et de leurs alliés sur l’Ummah islamique.

 

Je rends hommage aux martyrs de Mina et de la Mosquée Sacrée de l’an dernier, ainsi qu’aux martyrs de la Mecque en 1987, et sollicite Dieu, Clément et Miséricordieux, de leur accorder Son Pardon, Sa miséricorde et les meilleurs degrés.

 

J’adresse également mes salutations au Vénéré Imam du Temps (que mon âme soit sacrifiée pour sa cause) et je l’implore de prier pour le progrès de l’Ummah islamique et la libération des musulmans de la malveillance et de la méchanceté des ennemis.

 

Toute réussite vient de Dieu et Toute confiance doit être placée en Lui !

 

Sayed Ali Khamenei
2 septembre 2016

 


» www.khamenei.ir

» www.nasrtv.com

(2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

*

1 Commentaire

    # Mathieu

    si seulement les coeurs n’étaient pas tellement piégés par les médias occidentaux qui n’osent jamais refléter la moindre information sur cette grande personnalité brave du monde entier!